Nationale

#TITRE

19

62 cas de choléra confirmés

22 août 2018 | 22:00
M.D.

Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a fait état ce mercredi de 62 cas de choléra confirmés tandis que 49 autres ont été soumis aux analyses bactériologiques. Sur les 173 cas hospitalisés depuis le 7 août , 62 personnes n’étaient pas porteuses de la bactérie. 

En revanche, "aucun nouveau décès n’a été notifié en dehors des deux décès qui ont été enregistrés au niveau de la wilaya de Blida". Le ministère a indiqué, dans un nouveau bilan établi à la date du 28 août 2018, que les cas confirmés sont répartis à travers six wilayas du centre du pays, en l’occurrence Bouira (3 cas), Blida (30 cas), Tipasa (14 cas), Alger (13 cas), Médéa et Aïn Defla (1 cas chacune).
La même source relève, en outre, que "tous les malades sont pris en charge au niveau de l’EHS El Kettar et l’EPH de Boufarik" et que "85 cas ont été mis sortants", assurant que les cas restant hospitalisés "évoluent favorablement".
Par ailleurs, aucun cas confirmé de choléra n’a été enregistré à Oran, a-t-on indiqué hier, auprès de la direction de la santé et de la population(DSP) de la wilaya.
Suite à un flash d’information paru sur une chaine de télévision privée faisant état de "l’existence de trois cas suspects de choléra" à Oran, le directeur de la santé et de la population de la wilaya, Abdelnasser Boudaa, a rassuré dans un communiqué, qu’Oran "n’a enregistré aucun cas confirmé de choléra".
"Les services de la direction de la santé et de la population de la wilaya ont renforcé le dispositif de prévention mis en place habituellement pour chaque saison estivale contre les maladies à transmission hydrique", a ajouté la même source.
Le communiqué indique que "seul le directeur de la santé et de la population est habilité à communiquer les informations sur tout cas éventuel".
Les analyses microbiologiques effectuées pour isoler la bactérie de l’espèce Vibrio cholerae, suite à la suspicion du choléra chez une femme de 26 ans hospitalisée au niveau du service des maladies infectieuses du CHU d’Oran “ont été négatives”, selon des sources médicales locales.
La patiente venait de rentrer à Oran d’une visite familiale qu’elle a effectuée dans la wilaya de Blida avant de présenter des symptômes du choléra. Elle a été hospitalisée au CHU d’Oran.
Les résultats des analyses de l’Institut Pasteur d’Alger ont confirmé qu’il ne s’agissait pas d’un cas de choléra. Selon nos sources, l’état de santé de la femme s’est “amélioré”. La direction de la santé de la wilaya d’Oran affirme « qu’aucun cas confirmé de choléra n’a été enregistré à ce jour à Oran ».
Par ailleurs, le décès avant-hier d’une femme originaire d’Ain Defla, à l’hôpital de Boufarik, n’est pas dû au choléra, selon l’Institut Pasteur. « Les résultats des analyses prouvent que la défunte n’est pas morte à cause d’une infection de choléra », explique l’Institut Pasteur. Mardi dernier le décès de cette femme, âgée de 46 ans et souffrant d’une insuffisance rénale, était imputé à une infection au choléra. Le nombre de décès, reste du coup, limité à deux personnes et non plus trois.
Le ministère de la Santé tient à rappeler, par la même occasion, les principales mesures visant à endiguer la propagation de la maladie, à savoir le lavage soigneux des mains avec du savon et de l’eau propre plusieurs fois dans la journée, particulièrement avant le contact avec un aliment, avant chaque repas et après l’utilisation des toilettes, le lavage des légumes et des fruits avant leur consommation ainsi qu’ébullition et la javellisation de l’eau de stockage avant son utilisation.
Il est recommandé également de ne pas s’approvisionner au niveau des points d’eau non traités et non contrôlés tels que les sources et les puits.
La même source rappelle qu’en cas d’apparition de diarrhée et vomissements, il est impératif de se présenter dans une structure de santé la plus proche, de se réhydrater en prenant suffisamment d’eau et de sels de réhydratation orale (SRO) et d’apporter une attention particulière aux enfants et aux personnes âgées. Pour plus d’informations, les citoyens peuvent consulter le site web du ministère de la Santé www.sante.gov.dz.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter