Nationale

#TITRE

264

578 mosquées sous l’œil avisé de la police d’Alger

26 mai 2017 | 20:24
Sofiane Abi

Pour sécuriser les marchés, places publiques, les gares routières, les stations du métro et tramway, les mosquées et les infrastructures étatiques durant le ramadhan, la Sûreté de wilaya d’Alger a mobilisé un plan sécuritaire spécial où 6 000 policiers sont déployés.

Selon la cellule de communication de la Sûreté d’Alger, plusieurs grands événements se dérouleront au cours du mois sacré, comme les examens du BEM (brevet d’enseignement moyen) et du baccalauréats, sans oublier les événements sportifs avec des matchs de la Ligue des Champions africaines où d’importants matchs internationaux vont se dérouler au stade du 5-Juillet en plein mois sacré.

Sur le même plan, la Sûreté d’Alger a annoncé que 542 mosquées et 63 lieux de prière seront totalement sécurisés par plusieurs centaines de policiers qui vont, tout au long du ramadhan, assurer des patrouilles mobiles pour contrôler ces lieux saints, surtout pendant la prière des tarawih. Par ailleurs, les centres commerciaux seront aussi surveillés par la Sûreté d’Alger.

Ici, des centaines de policiers sont déjà sur place pour sécuriser plusieurs milliers de visiteurs qui vont se rendre durant le mois sacré, de jour comme de nuit, aux grandes surfaces pour faire des achats. Sur le plan de la sécurité routière, la Sûreté d’Alger a décidé de renforcer le nombre de policiers motards (unités de sécurité routière) pour assurer une fluidité routière avant, pendant et après le jeûne.

L’objectif de ce plan sécuritaire est de sécuriser la fréquence routière, avec comme objectif d’amener les automobilistes à réduire leur vitesse, sachant que le taux le plus élevé des accidents routiers est enregistré durant le ramadhan. Dans ce plan sécuritaire spécial ramadhan, la Sûreté d’Alger a annoncé la mobilisation de plusieurs centaines de policiers piétons.

Ces derniers sillonneront les rues et les quartiers de la capitale. Une nouvelle démarche sécuritaire qui va sans doute être très appréciée par les Algérois, eux qui cherchent la sécurité durant de tels événements religieux.

Pour ce qui est de la lutte contre le commerce informel et les détournements des lieux publics en marchés anarchiques, la Sûreté d’Alger a indiqué que ses troupes vont agir avec la plus grande fermeté pour interdire de telles situations.

« Il y aura des opérations de nettoyage avec la collaboration des services locaux pour évacuer chaque rue squattée par des vendeurs illicites », explique la Sûreté d’Alger. Craignant une éventuelle action terroriste ou autres criminelles, la Sûreté d’Alger a expliqué que les opérations préventives anti-criminalité menées il ya quelques semaines dans différents points de la capitale ont permis d’anticiper la frappe contre les criminels avant même que ces derniers n’agissent au cours de cet événement religieux.

« Nos yeux demeureront vigilants pendant le ramadhan. La sécurité du citoyen et de ses biens reste l’une des priorités de la mission des policiers », conclut la Sûreté d’Alger.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter