Articles similaires

Nationale

#TITRE

565

56e anniversaire des manifestations du 27 février 1962

27 février 2018 | 19:55
manifestations Samir Mouloud

Le Forum de la Mémoire du quotidien El Moudjahid, en collaboration avec l’association Machâal Echahid, ont organisé ce mardi une conférence historique sur les manifestations du 27 février 1962 à Ouargla pour dire non à la séparation du Sahara du reste du pays.

Le Dr Mohamed Lahcen Zeghidi, moudjahid et historien, qui a animé la conférence, est revenu sur ce pan de la Révolution : « Alors que, pour la première fois, les termes intégrité du territoire et indépendance totale du pays ont été prononcés lors du Congrès de la Soummam, l’administration coloniale a toujours éludé la question ». « L’attachement des habitants de cette région à l’unité nationale et leur refus catégorique de toute manœuvre française visant à séparer le Sahara algérien du reste du territoire national était plus fort que tout », a-t-il ajouté. Parallèlement, a expliqué le conférencier, les manifestations étaient d’un soutien certain pour la délégation algérienne chargée des négociations en vue de recouvrer la souveraineté nationale. « C’était une réponse des Algériens à la France qui voulait séparer le Sahara du reste du territoire national », a précisé l’historien, avant de souligner l’impact de ces manifestations dans l’unification des rangs et la préservation de l’intégrité du territoire national.

Le même interlocuteur a témoigné, tout en pleurant, des atrocités commises par l’armée française durant ce soulèvement populaire. Etant désigné par ses responsables, le moudjahid devait s’occuper, avec les notables et autres responsables locaux, d’organiser ces manifestations. La population a été ainsi appelée à sortir le 27 février 1962, le jour de la visite de la délégation, du gouvernement français conduite par Max Lejeune. La délégation qui comprenait des représentants de l’ONU, avait été dépêchée pour promouvoir la politique séparatiste du Sahara du reste du territoire national. Informée de cette manœuvre, la direction du FLN a donné l’ordre à la population de la région d’organiser des manifestations pour exprimer son attachement à l’unité du territoire et à son intégrité, mais aussi le refus de toute compromission. Car compromission il y en a eu avec la politique prônée par De Gaulle, qui voulait créer un territoire regroupant toutes les tribus targuies de la région. « L’intérêt de l’administration coloniale française pour le Sahara algérien remonte à la fin de la Seconde Guerre mondiale », a souligné le Dr Zghidi. Cet intérêt subit trouve son explication dans l’annonce de l’existance de gisements de pétrole par les sociétés européennes, la découverte de plusieurs types de métaux dans le Sud et l’entrée de la France dans le quatuor mondial des détenteurs de l’arme nucléaire.


Les manifestations, qui devaient avoir lieu dès le matin du 27 février 1962, ont été reportées à 13 h, soit avec l’arrivée, comme prévu, de la délégation. Mais cette dernière n’est arrivée que vers la fin de l’après-midi. Selon le témoignage de l’historien Mohamed Lahcen, les manifestants ont entamé leur marche avec des slogans hostiles à la colonisation. « Le Sahara est algérien », « Non à la séparation de cette région », scandaient-ils, tout en entonnant des chants patriotiques. Les troupes de gendarmes, ayant pris conscience de l’ampleur du mouvement, ont eu d’abord recours aux grenades lacrymogènes avant d’utiliser les armes

automatiques contre la foule. On a déploré cinq martyrs et une vingtaine de blessés.

La France coloniale, qui tentait d’exploiter cet événement à son profit, n’a eu d’autre choix que de se rendre à l’évidence. La suite des négociations d’Evian ont fini par faire plier De Gaulle et son gouvernement. Quant aux manœuvres et visées des autorités coloniales de diviser le pays, elles ont connu un cinglant échec face à la foi et à l’attachement du peuple algérien à l’unité de son territoire.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter