Articles similaires

Nationale

#TITRE

651

40 % de chercheurs en Algérie sont des femmes

11 février 2018 | 23:54
science Lilia Ait Akli

La femme est de plus en plus présente dans le domaine de la recherche. Avec un taux de 40%, la femme est bien représentée dans ce secteur. Ce taux a été dévoilé aujord’hui par M. Aoureg, directeur de la recherche scientifique au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, lors de la célébration de la Journée internationale des femmes et des filles de science. L’Université des Sciences et des Technologies Houari-Boumediene (USTHB), qui abritait cette journée, a vu la présence de plusieurs femmes scientifiques et chercheures, à l’instar de la présidente de l’Académie des Sciences et des Technologies d’Algérie (ASTA), Malika Allab.

Celle-ci estime que « les femmes sont omni-présentes dans le secteur de la recherche ». Elle déclaré : « Le nombre de professeures et dirigeantes d’institutions universitaires ne cesse d’augmenter d’année en année ». Cette journée, animée principalement par des femmes issues de de la famille universitaire, a eu aussi à débattre sur l’égalité hommes-femmes. Une thématique présentée par le Pr. Salem Kessal, de la Faculté de physique. Il est à rappeler, dans ce sens, les efforts déployés par les autorités dans le but de réaliser la parité entre hommes et femmes. Preuve en est la présence de la femme dans tous les domaines. Celle-ci occupe des postes de responsabilité à côté de l’homme. Il est à noter que la consécration de cette journée par les Nation Unies a été effectuée le 22 décembre 2015. Ce jour-là, l’Assemblée générale a adopté la résolution par laquelle elle décide de proclamer le 11 février de chaque année Journée internationale des femmes et des filles de science.

L’objectif étant de favoriser la participation pleine et égale des femmes et des filles à l’éducation, à la formation, au marché de l’emploi et aux processus décisionnels dans les domaines scientifiques. Mais aussi dans le but d’éliminer toute discrimination à l’égard des femmes, surtout dans les secteurs de l’enseignement et de l’emploi, et de lever les obstacles juridiques, économiques, sociaux et culturels dans le domaine des sciences. Tous les présents à la célébration de cette journée, été animée par des femmes scientifiques, chercheurs, et des représentantes des organisations mondiales, sont sorties avec un constat, celui de la représentation de cette catégorie de la société dans le domaine que la recherche doit encore augmenter jusqu’à atteindre la parité. « Nous devons encourager les filles et les femmes à devenir des chercheuses et des innovatrices à part entière, et les soutenir dans leurs projets », a dit Antonio Guterres, secrétaire général des Nations unies.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter