Articles similaires

Nationale

#TITRE

335

21 crimes de sang perpétrés en janvier

19 février 2018 | 22:27
Policecrimes Sofiane Abi

En janvier 2018, les éléments de la police judiciaire (PJ) relevant de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) ont traité et résolu 21 affaires de crimes de sang au niveau national, dont la plupart ont été commis par armes blanches, tandis que 56 auteurs présumés ont été arrêtés et déférés à la justice, a annoncé hier la DGSN dans un communiqué.Des éléments de la police scientifique et technique ont relevé des indices sur les 21 scènes de crimes commis en janvier, notamment sur des taches de sang des victimes, ont constaté les enquêteurs.

C’est en effectuant des prélèvements sur les taches sang des victimes et en prenant les empreintes digitales que l’identification des auteurs a été rendue possible. Sur ce registre, le communiqué de la Sûreté nationale a annoncé que 56 auteurs présumés, dont 21 auteurs principaux et 35 complices, ont été arrêtés et présentés à la justice et écroués. Sur un autre plan, et selon la Sûreté nationale, ces crimes de sang sont souvent commis lors de rixes entre des parties antagonistes. Ce mobile représente 66% des affaires de meurtres traitées et élucidées en janvier dernier, suivi des conflits familiaux qui représentent 33%. En chiffres, 14 sur les 21 crimes de sang commis en janvier l’ont été par armes blanches, a indiqué la DGSN.

D’autre part, cette dernière a expliqué que l’ensemble des crimes de sang commis en janvier ont été traités et élucidés, cela grâce aux efforts de la police judiciaire qui agissait sur des preuves scientifiques et l’examen de divers échantillons et empreintes digitales prélevées sur les scènes de crime. Pour rappel, entre 2016 et 2017, la DGSN a traité près de 470 affaires d’homicides volontaires et de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort des victimes. Pour la seule année 2016, 490 personnes impliquées dans 228 affaires de meurtres ont été arrêtées. Leur âge varie entre 19 et 36 ans. Aussi, 228 personnes dont 9 femmes sont des auteurs principaux, tandis que 262 complices, parmi eux 18 femmes, ont été dénombrés par la DGSN. Par ailleurs, 225 sur les 470 crimes de sang constatés en 2016 ont été commis par armes blanches (couteaux, épées et haches) alors que 4 victimes ont été tuées par armes à feu, selon la même source.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter