Nationale

#TITRE

234

150 quintaux de marchandises périmées saisis à Alger et Blida

15 décembre 2017 | 19:50
Sofiane Abi

La brigade de la gendarmerie de Boufarik a saisi plus de 150 quintaux de produits alimentaires périmés lors de nombreuses perquisitions ciblant un marché hebdomadaire, des domiciles, dépôts, marchands de gros et marchands à la sauvette. Le montant de la marchandise s’élève à plus d’un milliard de centimes, selon une expertise des gendarmes.

Après les produits contrefaits qui font un ravage sur le marché national, voilà que les fraudeurs s’intéressent aux produits alimentaires périmés.

La situation échappe même au contrôle des services qui relèvent du ministère du Commerce, sinon comment expliquer la présence d’un « tsunami « des produits alimentaires avariés qui sont vendus en toute impunité sur nos marchés.

Il aura fallu l’intervention des gendarmes de Boufarik, au lieu de voir une action similaire qui devait être menée par les inspecteurs et contrôleurs du ministère du Commerce, pour mettre fin à l’activité d’un vaste réseau de fraude à Blida et Alger, où plus de 150 quintaux de produits alimentaires périmés viennent d’être saisis par la brigade territoriale de Boufarik.

En effet, dans un communiqué, la cellule de communication du Groupement de la gendarmerie de Blida, par le biais du commandant de la Compagnie de la gendarmerie de Boufarik, le capitaine Abdelouahab Ben Aârima, a annoncé l’arrestation de deux fraudeurs et saisi, suite à des opérations menées à Blida et Alger, plus de 150 quintaux de produits alimentaires périmés.

Tout a commencé suite à la provenance, d’un renseignement faisant état de la présence d’un vendeur suspect sur le marché hebdomadaire de Boufarik, où il proposait beaucoup de produits alimentaires soupçonnés d’être périmés.

Exploitant cette information, les gendarmes de Boufarik ont mené une opération de reconnaissance ayant abouti à la confirmation du renseignement. Ce qui a poussé le capitaine Abdelouahab Ben Aârima de faire appel à un renfort de la 4e Section de Sécurité et d’Intervention (SSI) pour préparer un assaut.

Cette opération, s’est soldée par l’arrestation de deux jeunes fraudeurs et la récupération d’une importante quantité de produits alimentaires dont la date de péremption date de a plusieurs semaines, et modifiée par les fraudeurs à partir de cachets et sceaux utilisés pour falsifier les dates de validité.

Cette prise a permis aux gendarmes de déterminer la destination de cette grosse quantité de produits périmés, surtout suite aux aveux des deux fraudeurs, qui ont été déterminants pour la suite de l’enquête.

C’est grâce aux révélations faites par les deux jeunes fraudeurs que les gendarmes de Boufarik se sont lancés sur d’autres pistes, cette fois les marchands de gros et marchands à la sauvette de divers lieux de la capitale.

Plusieurs perquisitions de domiciles et dépôts ont été effectuées par les éléments de ladite Compagnie, à Gué de Constantine à titre d’exemple, à El Harrach, Meftah et jusqu’à Zéralda. Ici, plus de 150 quintaux de produits alimentaires avariés (de plusieurs marques commerciales locales et étrangères), pourtant vendus sans la moindre conscience des marchands fraudeurs, ont été saisis par les gendarmes, tandis qu’un lot de sceaux et cachets contrefaits a été saisi, ont indiqué les gendarmes. Le montant des marchandises saisies dépassent le milliard de centimes.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter