Articles similaires

Nationale

#TITRE

392

134 affaires résolues en un mois grâce aux empreintes digitales

17 novembre 2018 | 21:30
DGSN S. Abi


Les services de police judiciaire de la sûreté nationale ont pu résoudre en octobre dernier 134 affaires criminelles liées aux atteintes aux personnes et aux biens. 
Grâce au système automatique d’identification des empreintes digitales (AFIS) les enquêteurs de la police judiciaire ont réussi à identifier les auteurs présumés, a indiqué ce samedi un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
"L’exploitation par les stations principales d’identité judicaire des traces inconnues enregistrées dans la base des données du système AFIS, a permis de résoudre plusieurs affaires liées aux faux et usage de faux, vols et homicide, trafic et commercialisation de stupéfiants, dégradation de biens de l’état et d’autrui", selon la même source.
Dans le même contexte, poursuit la Cellule de communication de la DGSN, et s’agissant sur la base des opérations de signalisation biométrique des individus auteurs d’infractions, il a été enregistré dans la base de données du système AFIS un nombre de 10700 enrôlement des personnes signalées dans le cadre pénal par les services de police judiciaire durant cette même période à savoir : 4926 vérification d’identité et examen de situation, 2054 infractions liées au trafic des stupéfiants et des substances psychotropes, 1025 infractions liées aux troubles à l’ordre public, 1439 infractions liées aux vols, 742 infractions liées aux agressions, 206 infractions liées aux atteintes à l’économie nationale, 182 infractions liées aux faux et usage de faux et 126 infractions liées aux homicides. 


 


 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter