Monde

#TITRE

349

12 morts dans une fusillade en Californie

9 novembre 2018 | 04:37
Rédaction online


La série des fusillade aux Etats-Unis. Moins de deux semaines après la fusillade dans une synagogue de Pittsburgh, qui avait fait onze morts, un homme a ouvert le feu mercredi soir dans un bar-discotèque du sud de la Californie, où se déroulait une fête d’étudiants. Selon un bilan officiel fourni par la police locale, douze personnes ont été tuées à l’intérieur de l’établissement. 


Le tireur a été abattu par la police qui a révélé son identité : Ian David Young, 28 ans, un ancien Marine souffrant de stress post-traumatique.


Les faits se sont déroulés au Borderline Bar and Grill dans la localité de Thousand Oaks, ville résidentielle dans la grande banlieue ouest de Los Angeles.
Selon les autorités, des centaines de personnes, jeunes en majorité, se trouvaient à l’intérieur du bar quand les premiers coups de feu ont éclaté, vers 23h20 heure locale. Selon le Los Angeles Times citant un responsable des services de sécurité, au moins trente coups de feu ont été tirés. Plusieurs témoins, interrogés par les médias locaux, affirment que le tireur a lancé des grenades fumigènes avant d’ouvrir le feu. « Il essayait de désorienter les gens, il est allé vers la droite et a commencé à tirer sur la piste de danse », a raconté un témoin à la chaîne ABC 7.


« Ca a été une rude nuit pour nous tous », a déclaré le shériff Geoff Dean lors d’une conférence de presse tenue à l’extérieur des lieux de la fusillade. Il a rendu hommage au policier tué au cours de l’intervention, Ron Helus, arrivé sur les lieux avec un collègue de la California Highway Patrol trois minutes après les premiers appels d’urgence. Après avoir entendu de nouveaux tirs à l’intérieur, les deux agents ont décidé de pénétrer à l’intérieur, et « Helus a été touché à de multiples reprises », a expliqué le shériff. L’établissement visé, populaire parmi les étudiants locaux, était prisé pour ses soirées country, salsa ou swing. D’après son site internet, il organisait une soirée country éstudiante lorsque la fusillade a eu lieu.
Survenue au lendemain des élections de mi-mandat, cette fusillade devrait à nouveau relancer le débat, largement stérile, sur le contrôle des armes aux Etats-Unis. Forts de leur nouvelle majorité à la Chambre des représentants, les démocrates pourraient tenter, après la rentrée parlementaire de janvier, d’adopter un projet de loi durcissant les contrôles, voire de proposer un compromis à Donald Trump. Même si ce dernier s’y montrait favorable, il est toutefois très peu probable qu’une quelconque initiative soit approuvée par le Sénat républicain.


Selon le dernier décompte du site Mass Shooting Tracker, qui recense les fusillades « de masse » aux Etats-Unis (plus de quatre personnes touchées par balle), et qui n’avait pas encore comptabilisé, mercredi midi, celle de Thousand Oaks, 375 incidents du genre ont eu lieu dans le pays depuis le début de l’année. La fusillade de mercredi soir n’est que la deuxième la plus meurtrière de l’année, après celle survenue le 14 février dernier au lycée de Parkland, en Floride. C’est la vingtième la plus meurtrière depuis 1949 aux Etats-Unis.


 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter