Nationale

#TITRE

132

11 000 élèves ont choisi l’italien comme langue étrangère

19 mars 2017 | 19:42
D. M.

La ministre de l’Education nationale Nouria Benghebrit a affirmé ce samedi que 11 000 élèves de l’enseignement secondaire ont choisi l’italien comme troisième langue jusqu’à 2017.

Dans une allocution d’ouverture de la première session de formation des enseignants de langue italienne à travers le pays, Mme Benghebrit a précisé que « depuis l’introduction de l’italien troisième langue étrangère dans le cycle secondaire en 2013, le nombre d’élèves ayant choisi cette langue a triplé passant de 4000 à 11 000 « . Le nombre d’enseignants de cette langue a également augmenté passant de 108 à 149 répartis sur 204 lycées à travers 28 wilayas.

« Cette session de formation organisée en coordination avec l’ambassade d’Italie à Alger et l’Institut culturel italien et en coopération avec le ministère des Affaires étrangères, tend à améliorer les connaissances linguistiques des enseignants d’Italien et leur permettre de perfectionner cette langue ». 90 enseignants sont inscrits à cette formation qui s’étend du 19 au 23 mars.

La ministre a souligné à cette occasion que son département était entièrement disposé à examiner « les opportunités d’élargissement des domaines de coopération bilatérale notamment dans le domaine de l’Education intégrée, l’Italie ayant une expérience riche en la matière de plus de 30 ans ».

L’ambassadeur d’Italie à Alger Pasqual Ferrara a indiqué de son côté que cette session revêt « une valeur stratégique » car elle vise à assurer une formation de haut niveau aux enseignants de langue italienne, soulignant qu’il a été proposé de faire appel à des enseignants universitaires de haute compétence ».

En marge de cette session, Mme Benghabrit a déclaré en réponse à une question sur les écoles coraniques qu’ »aucune décision de fermeture de ces écoles n’a été prise », précisant que son département ministériel « a ouvert un débat avec le ministère des Affaires religieuses sur la préparation des élèves du préscolaire dans ces écoles pour leur passage à la première année primaire ».

Elle a en outre précisé que le ministère de l’Education nationale « assure la prise en charge de l’enseignement préscolaire notamment en matière de préparation des programmes », ajoutant que cet enseignement est assuré également par le secteur privé et d’autres ministères ».

Concernant les résultats du deuxième trimestre qualifiés de « catastrophiques » par certains syndicats, la ministre a souligné que « l’on ne peut évaluer ce trimestre actuellement car les conseils de classe se sont tenus à la fin de la semaine dernière et les bulletins de notes ont été remis aux parents d’élèves jeudi ».

La ministre a rappelé que les résultats « seront connus prochainement lors d’une conférence de presse comme au premier trimestre ». S’agissant des élèves des classes de terminal qui quittent les bancs de d’école avant la fin du troisième trimestre, la ministre a indiqué qu’il y a possibilité de proposer des solutions dont la prise en considération de l’évaluation continue outre la sensibilisation des parents pour éradiquer ce phénomène.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter